Les plus belles îles de Thaïlande

0

La découverte des îles thaïlandaises procure l’occasion de s’évader autrement au cœur de la nature, loin du tourisme de masse. Ces endroits insoupçonnés abritent les plus belles plages secrètes du pays et méritent d’une visite à part. En plus du parcours des sites touristiques du Nord, notamment à Chiang Mai, une virée australe est également un immanquable. C’est là-bas que se trouve la majorité des merveilles naturelles de cette contrée. Ces îles garantissent un dépaysement total, car les touristes auront l’opportunité de se reposer sur des plages paisibles et immaculées.

Un archipel doté de plages de sable blanc à couper le souffle

Une escapade en Thaïlande peut être synonyme d’une évasion totale sous le soleil. Partir à la découverte de ses îles, comme Ko Pha-Ngan, Ko Samui, Krabi ou encore Samui, marquera l’esprit des vacanciers. En effet, chacune d’entre elles est tout simplement parfaite pour passer un séjour inoubliable. D’ailleurs, les îles thaïlandaises peuvent être explorées grâce à la pratique de nombreuses activités balnéaires. Entre plongée sous-marine, sports nautiques en tout genre et farniente, les touristes ont l’embarras du choix concernant les loisirs touristiques. À Phuket, par exemple, cette station balnéaire est convoitée en raison de ses longues plages presque désertes. Un véritable lieu de prédilection pour les amateurs de bonne chère, cette adresse propose une kyrielle de restaurants gérés par quelques grands chefs. Son ambiance nocturne dévoile une autre facette de la Thaïlande, celle d’une destination qui vaut vraiment le détour.

plus belle ile thailande

Déambuler au cœur des fameuses et envoûtantes îles de Koh Yao

Avoisinées par la fameuse ville de Phuket, les îles de Koh Yao peuvent faire partie intégrante d’un circuit en Thaïlande. Encore peu fréquentées par le tourisme de masse, Koh Yao Noi et Koh Yao Yai attirent particulièrement l’attention des passionnés de voyage. La première est la plus petite des deux îles, mais c’est aussi la plus développée. Ses habitants réservent aux touristes un accueil chaleureux et convivial, et ce, toujours avec le sourire. Concernant la seconde île, Koh Yao Yai, elle a su préserver son authenticité. Cette localité propose à ses visiteurs une ambiance peu prospère avec peu de bars à l’horizon. Par ailleurs, en raison de sa prédominance musulmane, il faut noter que les bikinis restent interdits hors des plages des hôtels. Malgré cela, les visiteurs auront le privilège de découvrir le mode de vie et la culture traditionnelle thaïlandaise.

L’île de Koh Jum, une autre magnifique petite perle thaïlandaise

Localisée entre Krabi et Koh Lanta, l’île de Koh Jum constitue un lieu de villégiature pour les vacanciers en quête d’un havre pour se reposer. Le côté austral et plat de l’île s’appelle « Koh Jum ». Sa partie montagneuse septentrionale est surnommée l’île de crabe ou bien « Ko Phu ». Elle vaut chacune une visite à part entière le temps d’un circuit en Thaïlande. L’ascension du Mont Phu Mount Phu figure parmi les activités à faire sur place. Ce petit récif, agrémenté de végétation luxuriante et de plantations de caoutchouc, culmine à 422 m. L’île de Koh Jum n’est pas destinée aux fêtards, mais se dédie pratiquement aux plongeurs.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.